L’imposant Prieuré de Pommiers a su résister aux épreuves du temps. Porte ouverte sur les arts, il vous invite à un voyage à travers mille ans d’histoire. La visite guidée vous conduit dans les sous-sols, le cloître et les charpentes du bâtiment.

Balade sur le pont de pierre à Pommiers-en-Forez
Balade sur le pont de pierre à Pommiers-en-Forez © Clovis Huet / RT
Balade au sein du cloître

Visiter le prieuré de Pommiers

Adossé à une église romane à l’acoustique exceptionnelle, cet imposant prieuré clunisien a su résister aux épreuves du temps. Mille ans d’histoire et d’architecture se dévoilent au cours de la visite de ce lieu aux multiples héritages.
Le cloitre classique, conservant sa galerie sur deux côtés, s’organise autour d’une centrale respirant la quiétude. Ce rez-de-chaussée alternant réfectoire, salle capitulaire et salons, surmonte des sous-sols médiévaux d’époque romane et sert de base aux cellules de l’étage, réaménagées au XVIIIe siècle.

Le tout est chapeauté par des charpentes en chêne, entièrement rénovées et accessibles au public, uniquement en visite guidée.
Chaque époque, chaque utilisateur a laissé une trace dans le prieuré. Moines, bourgeois ou encore religieux en retraite ont tous laissé une empreinte différente dans le bâtiment qu’il est émouvant de retrouver, décrypter dans chaque espace.
Si vous nous demandez notre avis, il est indispensable de suivre une visite guidée pour vous imprégner de l’histoire de ce site et en comprendre tous les mystères architecturaux (durée de la visite : 1h15).
A noter : Pendant les vacances scolaires et la période estivale, chaque semaine, un atelier ou une activité « famille » est proposé (thèmes variés).

Les plus beaux points de vue du prieuré de Pommiers

  • La vue de la façade sud du prieuré, avec les tours de fortifications, en contrebas depuis les berges de l’Aix.
  • Pour une vue plus élargie, sortez du village et rendez-vous sur l’ancien pont de l’Aix, datant du XVe siècle.

Les chiffres clés

  • 1000 ans de vie dans ces lieux : tour à tour par des moines, des particuliers, une association et aujourd’hui par des visiteurs ébahis !
  • 12 : le nombre de moines sensés vivre dans cet imposant monastère.
  • 25 mètres : la hauteur approximative des trois tours rondes de fortification, érigées à l’occasion de la guerre de Cent ans.
  • 29 : le nombre de vases acoustiques disposées dans la voûte de l’église du monastère pour contrôler la résonnance des lieux, propices au chant grégorien.

La quiétude est le maître-mot lorsque l’on pénètre dans la cour du monastère. La sobriété des lieux et l’ampleur des bâtiments participent à cette ambiance de cocon hors du temps.

Marie, médiatrice culturelle au Prieuré
Champ de coquelicots devant le Prieuré de Pommiers
Champ de coquelicots devant le Prieuré de Pommiers © Evelyne Deveaux
Visite du Prieuré de Pommiers-en-Forez

Sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle

Le Roannais compte 4 étapes du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, itinéraire Cluny / Le Puy-en-Velay. Après avoir visiter Charlieu, l’église de La Bénisson-Dieu, Ambierle, c’est tout naturellement le Prieuré de Pommiers qui ponctue parfaitement cette itinérance dans le Roannais. A la jonction du Roannais et du Forez, prenez le temps de découvrir ce site majestueux et profitez-en pour souffler un peu, vous venez de faire 90 km dans le Roannais.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Selon une légende apocryphe, la fondation du prieuré de Pommiers serait liée au destin de Sainte-Prève, soi-disant descendante du comte de Forez Gérard II. Cette jeune femme, après avoir fait vœu de célibat, se consacrait à Dieu ce qui n’empêcha pas un seigneur de son rang de la demander en mariage. Mauvais joueur, le seigneur éconduit, fit courir des rumeurs de relations coupables sur le compte de Prève. Les frères de cette dernière, furieux de ce supposé manque d’honneur, entrainèrent Prève dans une promenade fatale. Après avoir décapité leur sœur, ils cachèrent son corps dans un puits qui par la suite fut lieu de miracles et de prodiges. L’ancienne demeure de Prève aurait ensuite été donnée à Cluny pour y fonder le prieuré.

L’histoire du prieuré de Pommiers

Ce monastère clunisien, fondé avant l’an 1000, est fortifié lors de la guerre de Cent Ans. Puis les moins l’habitent et l’embellissent jusqu’à la Révolution. Le prieuré de Pommiers constitue un ensemble patrimonial hétérogène extraordinairement conservé.

À la Révolution française, quand de nombreux monastères ligériens sont vandalisés ou démontés, ne laissant souvent subsister que leurs églises, le prieuré de Pommiers-en-Forez est au contraire modernisé et préservé par ses propriétaires successifs jusqu’à l’acquisition des lieux par le département de la Loire en 1990.

Depuis s’ouvrent à la découverte du public des espaces aux ambiances variées. Venez découvrir des sous-sols d’époque romane, des fortifications datant de la guerre de Cent Ans. Partez aussi à la découverte de l’hôtel particulier d’inspiration Renaissance, du cloitre classique et des charpentes en chêne entièrement rénovée.

Les dates clés

  • 825 environ : installation d’une communauté de moines bénédictins issus de l’abbaye de Nantua
  • 960 : admission de l’abbaye de Nantua et donc du prieuré de Pommiers dans le grand ordre de Cluny, par Saint Mayeul, ce qui entrainera la construction d’un nouveau monastère dédié à Saint Pierre et Saint Paul et le développement d’une communauté de moines clunisiens d’une douzaine d’individus.
  • XVe siècle : le prieuré se fortifie de trois grosses tours rondes et résiste aux attaques dues à la guerre de Cent ans
  • 1452 : le roi Charles VII séjourne au prieuré. Lors de son séjour, il confirmera l’université de Caen dans ses privilèges et décidera de la reconquête de la Guyenne et du Bordelais.
  • 1535 environ : un prieur commendataire, noble et laïc, prend la tête du prieuré et construit un hôtel particulier d’inspiration Renaissance juxtaposé aux bâtiments de vie des moines.
  • 1791 : après avoir été déclaré « bien national », le prieuré est mis en vente publique et racheté par des particuliers qui en font une demeure de plaisance et vendent les terrains afférents en différents lots.
  • 1950 : la dernière propriétaire, Marie-Thérèse de Rosemont, crée une Association de Retraite et d’Education avec pour mission d’accueillir au prieuré des prêtres en repos, convalescence et retraite. L’association hérite des bâtiments et continuera d’accueillir des religieux en retraite jusqu’en 1989.
  • 1990 : le département de la Loire rachète les bâtiments et après différents travaux de restauration, décide d’ouvrir au public à partir de 2006.

Les temps forts

A seulement 50 minutes de Saint-Etienne, en région Auvergne-Rhône-Alpes, découvrez une programmation riche d’événements dans ce cadre exceptionnel :

  • Printemps des poètes – mars
  • Festival de musique du Forez – juillet

Fondé par Adrien et Christian-Pierre La Marca, respectivement altiste et violoncelliste. Le Festival du Forez invite des jeunes talents dans le cadre sublime du prieuré de Pommiers. Le Prieuré est un lieu de création musicale reconnu pour son exceptionnelle acoustique. Les objectifs : faire venir de jeunes musiciens dans la Loire et rendre plus accessible la musique classique. Porte ouverte sur les arts, cet événement musical vous invite à un voyage d’exception à travers mille ans d’histoire. En savoir +

  • Journées Européennes du Patrimoine – septembre

Comme les autres sites du département de la Loire, le prieuré ouvre ses portes à l’occasion des JEP. En savoir +

A noter, de Juin à Septembre, chaque année, le prieuré proposé aux visiteurs une exposition temporaire différente.

INFORMATIONS PRATIQUES

Prieuré de Pommiers
Le Bourg
42260 Pommiers

04 77 65 46 22

Site internet

Calculer mon itinéraire
Adulte 3 € – 4,50 €
Groupe adultes 3,70 €

L'avis de Frédérique

L’avis de Frédérique

Avec ses 4 tours massives, on peut dire que le prieuré de Pommiers en impose. Depuis l’ancien pont de l’Aix, prenez quelques minutes pour l’observer et vous l’imaginer au Moyen Âge. Ensuite, direction l’accueil du prieuré pour suivre une visite guidée qui vous emmènera des sous-sols au toit. En compagnie de votre guide expérimentée, vous ne manquerez rien et découvrirez l’histoire du prieuré à travers les siècles.

Vous aimerez aussi

Ajouter à une liste de favoris
Ajouter à une liste de favoris
Ajouter à une liste de favoris