Construite en 1841 par l’abbé Nicolas Granjon cette église est un bâtiment emblématique de l’identité St-Romanaise.
Cet édifice à de nombreux atouts : Son clocher très caractéristique est l’œuvre de l’architecte Polonais M. Paszkowicz.

Parking

Toute l'année, tous les jours.
Sur demande: Visite de l’église et promenade autour du clocher avec un accompagnant .

Les vitraux restaurés avant 1960 d’une grande luminosité avec de très beaux détails sont signés C.Borie au Puy.
Sa coiffe, cette croix de métal surmontée d’un paratonnerre, fut établie par M. Lafay de Roanne.
L’installation rare de trois cloches en airain depuis 1854 et 1857, ses tuiles vernissées, l’escalier de 102 marches conduisant au belvédère juché à 24 mètres d’où l’on peut découvrir un superbe panorama sur le bassin Roannais et les Monts de la Madeleine, son refuge jacquaire, ses salles d’exposition offrant un lieu privilégié aux artistes régionaux ajoutent à la qualité de ce site et à son intérêt patrimonial.

Vocation du site :
L’église est un bien sacré mais aussi un bâtiment que l’art et la loi nous ont légué…Elle est ouverte pour donner la possibilité aux visiteurs de découvrir son architecture et son histoire. Visite commentée de l’église et promenade du clocher sur demande…

Vitraux du choeur
Les trois vitraux du choeur, ainsi que les rosaces sont de l'atelier BORIE du Puy-En-Velay en 1922.
Les premiers complétement détériorés avaient déjà été refaits en 1895.

Vitraux Latéraux
Les vitraux portent les noms de leurs donateurs dans des cartouches.
Le vitrail de St Vincent fut offert par les vignerons (Mauvernay), celui de St Isidore par les laboureurs, St Patrons de ces confréries
donné par Mlles Sophie et Noémie De Brosse
donné par la famille de Charly 1848
donné par Hippolyte et Gaston De Brosse
donné par M. Delorme de Lyon (St Galmier)

L'église possède une peinture sur toile classée à l'inventaire des monuments historiques le 25 avril 1961 : "le Christ au roseau" du XVIIIème siècle (en restauration).
Il en sera peut-être de même un jour pour le chemin de croix qui a un réel cachet. Il a remplacé celui en Staff qui datait de 1927.
1901 : Tabernacle
1931 : Tambours des portes
Le tableau des fonds baptismaux est en pin de montagne. Il a été acheté d'occasion à Lyon et proviendrait de la Chaise-Dieu

Visite

Prestations visites individuelles

  • Visites individuelles libres en permanence
  • Visites individuelles guidées sur demande

Prestations visites groupées

  • Visites groupes guidées sur demande

Ouverture

Du 01 janvier au 31 décembre 2021
Lundi Ouvert
Mardi Ouvert
Mercredi Ouvert
Jeudi Ouvert
Vendredi Ouvert
Samedi Ouvert
Dimanche Ouvert

Prestations

Équipements

  • Parking à proximité