Déboussolé, vous le serez ! La Via Sancti Martini est l’unique voie de grandes itinérances parcourant l’Europe d’Ouest en Est et inversement. Cet itinéraire culturel européen permet la traversée du territoire Roannais, dans le département de la Loire, sur plus de 50 kilomètres. Son parcours traverse notamment le massif des monts de la Madeleine. L’avantage de cet itinéraire est la présence de gares : à Roanne, Vichy, ou encore à Saint-Jodard.

Vue sur le prieuré d'Ambierle sur le chemin de la Via Sancti Martini
Vue sur le Prieuré d’Ambierle © Clovis Huet / RT

Rythmé par la diversité des paysages, à la fois, par le caractère montagneux mais aussi par la douceur des plaines. Ce parcours permet d’oublier les contraintes du temps et de se tester avant de partir pour l’aventure européenne. Cet échauffement au sein d’un territoire accueillant, chaleureux et gourmand ne gâche en rien cette découverte. Laissez-vous séduire !

Il faut compter environ trois mois de marche pour réaliser l’intégralité, de Szombathély en Hongrie à Tours en France. Cependant, il est tout à fait possible de choisir qu’une portion. Les monts de la Madeleine répondent à cette opportunité.

Le long du chemin les marcheurs trouvent le gîte et le couvert, grâce à la présence de points de restauration et plusieurs hébergements, gîtes et chambres d’hôtes, hôtels et même campings.

La bande verte et citoyenne

Une bande verte et citoyenne développée sur 2500 kilomètres de long et sur 10 kilomètres de part et d’autres du chemin avec pour but de valoriser un tourisme doux et de citoyenneté.

Ce chemin symbolise le partage. Il permet aux randonneurs, grâce à sa bande verte et citoyenne, d’une part d’échanger avec les locaux. D’autre part de découvrir les spécificités qui constituent leur identité.

À travers cette dernière, les pèlerins et randonneurs découvriront l’identité des régions traversées. Par exemple, les coutumes, les savoir-faire, les produits locaux témoigneront de cette liberté.

La bande verte et citoyenne dévoile, à ceux qui foulent cette terre, son identité à travers la rencontre conviviale avec un local (vigneron, éleveur…), des visites de sites naturels d’exception, la participation à des temps forts du territoire, la dégustation de gourmandises locales… Mais aussi la douceur des rencontres, des spécialités culinaires, des grands espaces, les démarches écologiques, les initiatives solidaires…

Le vent qui tire le jour de la Saint-Martin tirera jusqu’au dimanche des Rameaux.

Les secrets de la Via Sancti Martini

  • Saint-Martin est le Saint-Patron de la commune d’Ambierle où a été érigée l’église Saint-Martin. L’âne de Saint Martin est aussi devenu l’emblème d’Ambierle et le surnom de ses habitants.
  • La Saint-Martin et plus précisément, l’été de la Saint-Martin, du 8 au 11 novembre, est une période agréable pour parcourir ce chemin car il y a souvent à ce moment, une période de redoux.
  • À chaque porte de chapelle poussée sur cet itinéraire, souvenez-vous que le nom de ces édifices religieux est lié à Saint-Martin. Saint Martin symbolise le partage. Il a partagé à Amiens, sa « chape » (en latin capa), soit son manteau avec un pauvre. Ce manteau a été conservé précieusement dans un sanctuaire. Il a pris par conséquence le nom de capella qui est devenu le mot « chapelle ».

LE SAVIEZ-VOUS ?

Chevaux et ânes, ont été compagnons de Martin durant sa vie. En premier lieu, lorsqu’il était soldat romain puis moine et évêque par la suite. Faites une photo avec l’un d’entre eux que vous croiserez sur le chemin. Ils sont nombreux à profiter de l’herbage des monts de la Madeleine et du Roannais !! N’hésitez pas à publier votre photo sur Instagram : #roannais !

Les chiffres clés sur le Roannais

  • 10 communes traversées,
  • De 300 mètres à plus de 1000 mètres d’altitude,
  • 5 points où faire tamponner son passeport européen.

L’histoire du chemin

Cette grande randonnée labellisée « Itinéraire Culturel d’Europe », tout comme Saint-Jacques-de-Compostelle est l’unique à s’orienter d’Est en Ouest sur 2500 kilomètres. Cet itinéraire a été inauguré en 2016, par le Centre Culturel Européen Saint-Martin de Tours, à l’occasion du 1700e anniversaire de Saint-Martin.

Elle relit la ville natale de Saint-Martin, « Szombathély » en Hongrie à « Tours », ville où se trouve son tombeau. Pour rejoindre la France, il passe ainsi en Slovénie et l’Italie.

Ce chemin symbolise le partage. Il permet aux randonneurs, grâce à sa bande verte et citoyenne d’une part d’échanger avec les locaux de chaque territoire traversé. D’autre part de découvrir les spécificités qui constituent leur identité.

Les dates clés

  • En 316 après Jésus Christ, naissance de Martin
  • En 2015, l’itinéraire sur les monts de la Madeleine commence à être développé
  • Chaque 11 novembre, fête de la Saint-Martin, patron de la commune d’Ambierle

L'avis de Marion

L’avis de Marion

La Via Sancti Martini, l’un des plus anciens pèlerinages de la chrétienté occidentale. Moins connu que le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, de part son plus jeune âge, il n’en dénombre pas moins de nombreux atouts pour les randonneurs avides de calme et de sérénité.
J’opte pour une randonnée itinérante de 2 jours de Châtel Montagne dans le département de l’Allier au village d’Ambierle dans le Roannais… Et qui sait peut-être que cela me donnera la motivation et l’envie de réaliser le pèlerinage de Saint-Martin dans son intégralité et de découvrir les chemins d’Italie, de Slovénie et de Hongrie. Certains tronçons se méritent mais leur beauté et points de vue sont grandioses !

Vous aimerez aussi

Ajouter à une liste de favoris
Ajouter à une liste de favoris
Ajouter à une liste de favoris
Ajouter à une liste de favoris
Ajouter à une liste de favoris

Institutions du tourisme

Maison de Pays d’Ambierle

Ambierle

Ajouter à une liste de favoris

Site et monument historiques

Eglise Saint-Martin

Villemontais