Trois soli, trois chemins, trois histoires intimes et fragiles, trois œuvres de mémoire, sous le regard de Thomas Lebrun, chorégraphe, danseur, et actuel directeur du Centre chorégraphique national de Tours.

#1 Françoise
Évocation et installation poétiques pour Françoise Michel
En hommage à Odile Duboc, sa compagne de vie et de travail. Matières, gestes, chemins, univers sonores, lumières, couleurs, paroles… composent ce sentier bordé d’intimité et brodé de simplicité, cheminant dans leurs sensibilités scénographique et chorégraphique, comme la douce puissance de leur parcours commun.

#2 Petite famille
Solo de Thomas Lebrun
J’en conviens... cela peut paraître, peut-être, un peu trop « personnel » comme sujet… « privé »… C’est un peu comme quand on tombe amoureux, on a envie de le dire à tout le monde et en même temps... de le garder secret. Je voulais partager, avec les personnes concernées, ce qu’on ne se dit jamais assez. Je partage ainsi, avec le public, ce que chacun veut bien recevoir, en écho à sa propre histoire. Cela me paraît aujourd’hui évident. Pas forcément facile... mais évident. C’est certainement l’âge ! Ça change l’humeur et on rêve différemment. On n’attend plus les mêmes choses de la vie. Faisons une petite expérience... et voyons.

#3 Odile
Solo pour Odile Azagury
C’est une femme qui aime. Chaque geste est une parole adressée. Chaque colère est un aveu poétique. Chaque silence est une lumière, qui oscille entre éclat et obscurité. Chaque apparition du mouvement est une vérité.
Sa danse est véritable.

Date

Toutes les dates sont passées. Merci de vous rapprocher de l'organisateur pour plus d'informations

Mercredi 7 avril 2021 de 20h à 21h25.

Tarifs

de 6 € à 26 €

Accessibilité

Handicap auditif

Spectacle essentiellement visuel