La taxe de séjour est calculée, par personne et par nuit, en fonction du type d’hébergement et de son classement. L’assujetti paie la taxe de séjour à l’hébergeur qui reversera ensuite la totalité des taxes collectées à la collectivité en son nom.

A qui s’adresse la taxe de séjour ?

Tous les hébergeurs (hôtels, campings, chambres d’hôtes, gîtes…) du territoire sont concernés par cette collecte dès lors que le séjour se fait à titre onéreux et ceci que vous soyez professionnel ou non, même s’il s’agit de votre résidence principale.

La taxe de séjour au tarif en vigueur est à percevoir au moment du séjour et non à la date de réservation ou du paiement du loyer.

A quoi sert la taxe de séjour ?

D’après l’article L.2333-27 du Code Général des Collectivités Territoriales, la recette de la taxe de séjour est destinée à favoriser la fréquentation touristique du territoire l’ayant mise en place.

Les tarifs 2022

Encadré par un barème national, les tarifs de la taxe de séjour sont fixés par le conseil municipal de la commune ou l’organe délibérant de l’EPCI. Les tarifs de la taxe de séjour sont compris entre 0,20 € et 4,20 € la nuit par personne. Le gouvernement répertorie tous les tarifs de la taxe de séjour par commune ou par département.

Pour les hébergements non classés

Les tarifs 2022 sont en cours

Pour les hébergements classés

Les personnes exonérées de la taxe de séjour

  • les personnes mineures,
  • les bénéficiaires d’un hébergement d’urgence ou d’un relogement temporaire,
  • les personnes occupants des locaux dont le loyer est inférieur à un montant déterminé par le Conseil municipal,
  • les travailleurs saisonniers employés dans la commue.

La déclaration

Pour déclarer votre taxe de séjour, rendez-vous sur xxx

mettre en place un TUTO ?

Une question ?

Vous pouvez contacter votre interlocutrice au xxxx

Vous aimerez aussi

Ajouter à une liste de favoris
Ajouter à une liste de favoris
Ajouter à une liste de favoris
Ajouter à une liste de favoris