Bonjour Madame Roustan, vous nous accueillez ici au château de la Roche… mais qui êtes-vous ? 

Madame Roustan au château de la Roche

Bonjour à tous, je suis très heureuse d’être ici avec vous. Je suis propriétaire du château de la Roche depuis le 13 octobre 1900 avec Paul-Emile, mon époux. Après 10 ans de travaux, nous pouvons accueillir les visiteurs car nous sommes très fiers de notre demeure. Ce bel édifice est notre résidence d’été. Mon mari et moi-même sommes originaires de Roanne où il dirige une imprimerie. C’est en faisant des repérages photographiques pour le Journal « Le Roannais Illustré »  qu’il a découvert ce château. Dès notre acquisition, nous avons entrepris des travaux de rénovation intérieure : peinture, boiseries, escalier… et surtout des travaux à l’extérieur puisque nous avons fait transformer cette ancienne maison forte en un magnifique château médiéval, comme c’est la mode en ce début de XXe siècle.

Qui vivait ici avant vous ? Racontez-nous un peu l’histoire du château ?

Différents propriétaires se sont succédés au fil des époques. Le château date tout de même du XIIIe siècle : ce n’est pas rien ! En ce temps, c’est le seigneur Girard de la Roche qui fit construire la bâtisse sur ce piton rocheux de 30 mètres surplombant la Loire. Elle servait alors de point de surveillance du fleuve et de point de péage. Je me permets d’ailleurs une confidence… Lors de la visite que j’assure toujours avec grand plaisir, il m’arrive d’être quelque peu perturbée par les anciens propriétaires….

Dîtes-nous en plus…

J’essaie de vous faire découvrir ma magnifique demeure et son ambiance Belle Epoque et il est vrai que parfois les anciens occupants se mêlent à la visite ! Ils ont du caractère, mais ils sont si sympathiques et ont tant à nous apprendre ! Cela surprend les visiteurs mais c’est aussi ce qui fait le charme du lieu. 

Madame Roustan dans la bibliothéque du château de la Roche
Madame Roustan dans la bibliothéque du château de la Roche © Guillaume Masseron / RT

Comment votre vie au château se déroule-t-elle ? 

Alors certes, notre quotidien est plus rustique au château que dans notre maison de Roanne, mais nous disposons tout de même de l’électricité. Mon mari l’a effectivement faite installer sur notre rocher et l’a même fait déployer jusqu’au village de Saint-Priest-La-Roche. La vie y est donc plutôt douce. Je m’occupe de faire visiter le château, j’accueille mes amis mais je laisse le soin de l’intendance et de la cuisine à ma dévouée Césarine. À quelques occasions, je laisse la place à Paul-Emile pour faire la visite. Il est à mon sens le plus fin connaisseur des lieux. Il a effectué de nombreuses recherches pour restaurer l’édifice à l’identique de sa version moyenâgeuse. Il a par exemple recréé le donjon à la même place que l’ancien. 

Madame Roustan au château de la Roche
Madame Roustan au château de la Roche © Guillaume Masseron / RT

Pour finir, quel est votre endroit préféré au château ?

Sans nul doute, la terrasse, un soir d’été, a ma préférence. Le calme, la vue sur le fleuve, je suis charmée par ce lieu magique ou le temps semble être comme suspendu…

Vous aimerez aussi

Ajouter à une liste de favoris
Ajouter à une liste de favoris

Restaurant

Le Relais du Château

Saint-Priest-la-Roche

Ajouter à une liste de favoris

Loisirs sportifs

Base Nautique de la Loire

Cordelle

Gabriel

Auteur

Gabriel

Curieux et toujours à la recherche de nouvelles sensations, je multiplie les expériences. J'aime autant partir à la rencontre des grands de la gastronomie Roannaise que m'intéresser au patrimoine du territoire.